Le Festival Pisteurs d’Étoiles

La 23e édition du festival Pisteurs d’Étoiles aura lieu du 27 avril au 5 mai 2018.

Porté par l’association Espace Athic d’Obernai, le festival Pisteurs d’Étoiles voit le jour en 1995. Dédié au cirque actuel, il propose et soutient une diversité des formes artistiques circassiennes, issues de compagnies régionales, nationales et européennes.

Durant 9 jours, spectacles insolites et animations variées rythmeront l’événement offrant de nombreux moments conviviaux et chaleureux à même de piquer la curiosité de tous et toutes.

Cette 23e édition du festival met l’accent sur la nouvelle création contemporaine. C’est ainsi qu’en ouverture du festival, nous retrouverons la Cie P’tit Cirk, avec leur nouvelle création Les Dodos (création 2018). En fermeture du festival, c’est la compagnie Kiaï, compagnie régionale, qui clôturera avec son spectacle Ring. L’année 2018 du festival sera également marquée par la venue de compagnies lauréates du programme européen CircusNext – Jeunes Talents Cirque Europe, comme la Cie 3.6/3.4 – Thomas Warin, ou encore la Cie du Chaos – Rafael de Paula.

Cette année, Pisteurs d’Etoiles vous offre la possibilité de (re)découvrir la ville d’Obernai différemment en mettant à l’honneur les spectacles de rue. La cour Athic, la place du marché ou encore le parking des Remparts accueilleront 15 représentations gratuites et diverses animations.

Pisteurs d’Etoiles est un rendez-vous immanquable du Grand Est pour les passionnés de cirque et les curieux, avec plus de 70 bénévoles, 85 artistes et près de 6000 spectateurs qui se déplacent chaque année. Pisteurs d’Étoiles, c’est aussi des accueils en résidence, des coproductions de spectacles, un soutien aux compagnies émergentes, des temps de partage, …autant d’actions pour défendre cette discipline artistique qu’est le cirque d’aujourd’hui.

En quelques chiffres

  • 2 journées « rue » les 1er et 5 mai
  • 9 jours de festival
  • 16 spectacles
  • 29 représentations

Et une quinzaine d’animations : ateliers de sérigraphie et de gravures, café littéraire, concerts teintés d’ailleurs , fanfares joyeuses, batucada exaltante, court-métrage à savourer dans la Caravane ensorcelée, jeux loufoques, jonglerie pour tous et une myriade de petits moments de perturbation poétique avec le collectif Noun.